365 Jours de Cinéma

Upside Down : Kirsten Dunst et Jim Sturgess dans un film fantastique futuriste

28 Avril 2013 , Rédigé par 365 jours de cinema Publié dans #Fantastique - SF, #Films

Upside-Down-Affiche-France.jpgUpside Down est un film fantastique réalisé par Juan Solanas avec Jim Sturgess (Deux sœurs pour un roi) et Kirsten Dunst (Spiderman, The eternal sunshine of the spotless mind).

 

Le film raconte l’histoire d’amour impossible entre Adam et Eden, habitants deux mondes très proches mais aux gravités opposées. Pour pouvoir vivre ensemble, ils devront braver les lois de la nature mais également celles de leur société.

 

Upside Down est un film visuellement très réussi, les effets spéciaux et les plans sont époustouflants. Pour arriver à ce résultat, le réalisateur a utilisé des technologies très poussées qui n’avaient jamais été appliquées avant. Un des enjeux du film était notamment d’arriver à gérer la direction des regards des acteurs alors qu’ils ne jouaient pas ensemble. L’équipe technique a alors développé deux dispositifs de suivi du regard pour rendre crédible l’interaction entre les personnages. Le premier utilisant un système à base de téléprompteurs placés dans les deux zones de prises de vues, l’autre avec un pointeur laser. Ainsi l’équipe technique filmait simultanément un acteur sur le décor et l’autre sur un écran vert. « Sur un premier décor, une caméra vidéo filmait l’acteur de très haut. Sur l’autre décor, un système suivait exactement la caméra filmant l’acteur avec un laser. Le laser était pointé sur un tissu tendu au-dessus de la tête de l’acteur. Le deuxième acteur, sur l’autre plateau, pouvait regarder ce pointeur laser qui indiquait exactement la position de la tête du partenaire » explique Pierre Gill, le directeur de la photographie d’Upside Down.

 

upside down phto

 

Upside Down est un film qui réalise une réelle prouesse technique. L’aspect dramatique n’est pas en reste et le duo formé par Kirsten Dunst et Jim Sturgess nous fait vivre une histoire d’amour émouvante, parfois drôle. Mais au final, cette histoire d'amour, très convenue et un brin fleur bleue, n'est qu'un prétexte pour faire naître l'environnement visuel d'Upside Down. C'est pourquoi, le film finit par s'essoufler un peu et le dernier quart d’heure aurait pu être coupé, d’ailleurs la fin est un peu trop simpliste…

 

Au final, Upisde Down est un bon film qui mérite le détour pour l’environnement visuel unique que le réalisateur a su créer.

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article