365 Jours de Cinéma

Nos étoiles contraires : Un mélo trop larmoyant

24 Août 2014 , Rédigé par 365 jours de cinema Publié dans #Films, #Drame

Nos étoiles contraires : Un mélo trop larmoyant

Nos étoiles contraires est le film phénomène chez les ados à voir en ce moment au cinéma. On y retrouve Shailene Woodley et Ansel Elgort dans le peau de Hazel et Augustus deux jeunes atteints du cancer et qui tombent amoureux l’un de l’autre.

Nos étoiles contraires est un film qui fait tout pour plaire aux spectateurs et faire pleurer dans les chaumières. Franchement, il n’y pas vraiment d’alchimie entre les deux personnages principaux et on a l’impression d’être dans un parcours tout tracé pour que le spectateur verse à chaque moment une larme ce qui ne laisse pas beaucoup de place à l’authenticité et à une vraie émotion. En comparaison, l’histoire d’amour d'Happiness Therapy est plus touchante et émouvante malgré le contexte difficile du film.

Au final, le film se regarde mais reste un peu long sur la fin. Shailene Woodley joue bien mais le couple d’Hazel et Augustus n’est pas emballant. Allez voir Nos pires voisins à la place pour garder la pêche !

Partager cet article

Commenter cet article

Quentin 26/08/2014 08:43

Pas du tout d'accord ! Je trouve qu'on ne tombe pas trop dans le pathos juste pour faire pleurer (même si j'ai versé ma petite larme). L'histoire est crédible, sauf peut-être le passage avec la 1ère rencontre avec l'écrivain.
En plus, le film suit à la lettre l'histoire du livre (ça n'arrive pas si souvent pour les films issus de romans), qui a fait un carton en librairie.
Bref, moi, j'ai passé un bon moment.